vendredi 3 avril 2015

SimpleGBoH le retour!


Ça faisait longtemps hein? Et oui les temps belliludiques sont durs! Et même des jeux que je trouve excellents n'arrivent plus à se retrouver sur ma table. Comme Simple GBoH par exemple, que je n'ai pas pratiqué depuis quelques années déjà. Du coup la traduction/compilation que je propose depuis un bon moment s'est retrouvée peu à jour. Mais rassurez-vous le mal est vaincu grâce à Nicolas "Enix49" qui a eu la bonté de chercher et trouver toutes les mises à jour officielles des règles pour proposer de nouveau une version totalement à jour, et toujours en français bien entendu! Un grand merci à lui, vous pourrez donc profiter de votre boite toute neuve de Great Battles of Alexandre Super Mega Expanded Archi Deluxe qui vient d'arriver!


Arnaud

jeudi 5 mars 2015

Airborne Commander


Petite découverte que je trouve bien sympathique: un jeu de cartes en solo sur base de deck building classique et sur fond de Normandie. Ce Airborne Commander n'a rien l'air de révolutionner mais après avoir vu la vidéo (pour une fois très claire) de présentation sur la page du Kickstarter en cours, je trouve le système basique, simple mais tout à fait sympa!
Question de goût mais j'aime bien le style d'illustration des cartes des deux camps, avec un parti pris couleur assez étonnant mais qui permet de ne pas les mélanger!

Le lien vers la campagne Kickstarter qui débute juste mais qui voit déjà le projet financé: https://www.kickstarter.com/projects/1954959428/airborne-commander/posts

Ceci dit, si trois personnes sont intéressées pour une commande groupée...

Arnaud

jeudi 19 février 2015

HoldFast: Russia sur la table


C'est bien d'en parler, c'est mieux d'y jouer! Après un tout début de partie en solo pour voir un peu comment tourne la bête et quelques tours lors de la convection Strat'Arrée, j'ai pu pousser un peu plus loin l'expérience. On aurait bien aimé finir la partie, bien dedans qu'on était, mais malheureusement l'heure nous a rappelé à l'ordre.

Gros avantage de ce jeu: après 10 minutes d'explication de règles, nous avons pu commencer notre partie sans se poser de questions. Il est vrai que les règles sont simples. Mais comme on aime bien le dire souvent: un jeu simple mais pas simpliste! 

La situation en début de partie
Après seulement quelques tours les deux joueurs comprennent que ça va être vite très tendu et que chaque point de ressource devra être utilisé avec justesse. Les points de ressources qui sont le cœur de la mécanique. Ils servent:
1- A ramener des unités détruites en jeu, à force minimum
2- A renforcer des unités réduites en leur rajoutant des "steps" perdus (un seulement par tour pour une unité en zone de contrôle ennemie)
3- A déplacer ses unités
4- A lancer des attaques

Situation en septembre 1941. Les Allemands progressent, doucement, mais quasiment sans bobo
Comme on peut le voir sur les photos, pas de souci avec l'empilement puisque pas plus d'un bloc ne peut être présent à la fin d'un mouvement par hexagone. Le contrôle des villes est primordial pour progresser puisque cela permet le ravitaillement des unités. A ce propos une unité non ravitaillée au début du tour d'un joueur qui le reste à la fin de ce même tour est éliminée. Gare aux encerclements!

Ça pousse, ça pousse! Les russes tiennent bon au sud, au nord c'est tout autre chose!
Heureusement pour le Russe on rentre à ce moment-là dans une période bénie: la boue et la neige! La météo est ici simplement rendue mais d'une façon tout à fait satisfaisante: les joueurs perdent des points de ressource et leurs unités se voient réduites en capacité de mouvement selon le temps. Même si nous ne sommes pas arrivés là, une petite remarque tout de même: avec la possibilité de 9 mois de beau temps en 1942, je crois que les auteurs ont dû passer à côté de quelque chose!

Notre fin de partie: belle avancée au nord avec la prise de Leningrad qui prive les Russes de 2 points de ressource par tour!

Parlons des objectifs de la partie: les Allemands gagnent immédiatement s'ils contrôlent Leningrad, Moscou ET Stalingrad. Joli programme! Les Russes gagnent immédiatement s'ils contrôlent Varsovie ET Bucarest. Là c'est carrément mission impossible! Plus probablement la victoire se jouera en fin de partie, remportée par le camp contrôlant deux des trois villes russes sus-citées.
 
Une autre vue, juste pour le plaisir!
Rapidement, concernant les combats: chaque unité lance un nombre de dés selon sa nationalité et son type (infanterie ou blindé) et doit faire des 5-6 pour toucher l'infanterie et des 6 pour les blindés. Pas de recul, pas de retraite, pas d'avancé après combat... simple on vous dit!

Le gros bémol du jeu réside dans sa jouabilité et en fait dans le très pauvre travail d'édition de Worthington Games qui semble aimer sortir des jeux (souvent très chers) avec un matériel moyen, mais pire que tout, sans aucune recherche d'ergonomie ou de plaisir de jeu. Sachant que chaque unité peut avancer et attaquer une fois par tour dans n'importe quel ordre, il faut impérativement trouver un truc pour se souvenir de qui a fait quoi (nous avons incliné les blocs dans un sens ou dans l'autre selon l'action déjà faite et coucher les blocs une fois les deux réalisées). Des marqueurs d'activation ça vous dit quelque chose messieurs de WG? Et ne cherchez pas les marqueurs de contrôle!
Pire, il faut utiliser le dos de la boite pour compter ses points de ressource restants... un peu la honte, moi je vous le dit! Du coup, comme vous les voyez sur les photos, j'ai fait mes propres pistes de décompte. Pratique et pas sorcier... si j'y arrive, un éditeur doit savoir le faire!

Bref, un jeu que j'ai trouvé absolument agréable, sans rien révolutionner bien entendu, si ce n'est que le côté épuré du jeu fonctionne vraiment très bien et que j'imagine ça pas forcément si facile à créer!

Plus qu'une envie: finir une partie pour pouvoir en recommencer une autre.

Arnaud

mardi 17 février 2015

Du jeu en mode participatif


Kickstarter, Ulule, Indiegogo, les sites de financement participatif n'en finissent plus de polariser toute l'attention du monde ludique. Quelques raisons à cela: voir de plus en plus de projets (plus ou moins intéressants) voir le jour puisque tout à chacun peut éditer son jeu, financé par le biais de l'une de ces plateformes, les fameux "stretch goals" qui attirent le chaland, qui collectionneur à combler, qui joueurs avides de toujours plus de matériel pour le même prix. Il va donc falloir s'y faire, la majorité des jeux semble devoir prendre cette direction, avec tout le bon et le mauvais que cela peut engendrer.
Prenons par exemple quelques cas symptomatiques du moment : le dernier énorme projet ludique que personne n'a pu éviter, Conan, avec ses 3,3 millions de dollars engrangés et tellement de bonus qu'on finit par ne plus rien retenir et que ça tourne un peu au grand n'importe quoi ou alors ce jeu de cartes, Exploding Kittens, qui décroche 7 millions de dollars (oui, oui!) à 50h de la fin de sa campagne. Après le gigantisme, les arnaques pures et simples (et là je ne vais pas tous les citer, je vais manquer de temps...), avec, allé au hasard, la réédition de Up Front qui a permis à son commanditaire de partir s’installer en Australie avec les fonds récoltés.

Bref je m'égare car le but de ce billet était tout de même à la base de parler de quelques campagnes plutôt intéressantes qui ont lieu en ce moment. Alors Go!

https://www.kickstarter.com/projects/1456271622/holdfast-korea-1950-1951?ref=nav_search
Holdfast : Korea chez Worthington Games. 2e opus de la série initiée avec Holdfast: Russia sur la campagne Barbarossa. 
Très intéressant puisque le jeu sur la Russie est quand même bien sympathique. Reste à savoir si le système (même annoncé étoffé du double de règles) permettra de donner un jeu agréable sur un conflit bien complexe à modéliser.
Reste un jeu très cher (surtout avec des frais de port élevés) pour un matériel et un graphisme que l'on sait bien limites. A suivre avec intérêt l'annonce d'une éventuelle version française chez Asyncron.

http://fr.ulule.com/quartermaster/Asyncron justement. Coutumier des adaptations françaises de nombreux jeux, voici donc ce Quartermaster General qui devient tout simplement Quartermaster.
La 2ème Guerre Mondiale en moins de 2h ! Un jeu stratégique donc qui malgré son fond historique reste ce qui semble un jeu de plateau sympathique. Je ne participerai malgré tout pas à cette campagne, les meeples sur un plateau ne sont vraiment pas ma tasse de thé! Je préfère toujours de beaux pions plutôt que des morceaux de bois.
A découvrir malgré tout avec plaisir (avec la boite d'un stratège peut-être!).

http://www.knightworksgames.com/games/hands-in-the-sea/
Voilà un projet très intéressant: jouer la première guerre punique en utilisant le système du très bon A Few Acres of Snow de Martin Wallace.
La campagne Kickstarter est annoncée pour débuter fin février; à voir si cela se concrétise et quelles en  seront les conditions.
A espérer que les graphismes auront évolué d'ici là puisque ceux dévoilés que Boadrgamegeek ne donnent pas précisément envie.
Un projet à suivre vraiment donc, ce n'est pas tous les jours qu'un jeu avec ces qualités annoncés (thème et mécanique) pointent le bout de son plateau.




https://www.kickstarter.com/projects/1992455033/the-great-war-0La firme Plastic Soldier, spécialisée dans la figurine plastique donc, lance son jeu: The Great War, adaptation à la Première Guerre Mondiale du célèbre système de Richard Borg (Commands & Colors: Ancients et Napoleonics, Memoire 44, etc.). Ca me rapelle très exactement ce qu'a fait une autre firme de figurines, Zvezda, avec son Samurai Battles, qui est vraiment une réussite.
Espérons que cette nouvelle adaptation en sera une elle aussi De mon côté, quitte à jouer de la WWI avec un système connu, je préfère de loin attendre le Great War Commander d'Hexasim.

Voilà donc un aperçu de quelques campagnes en cours (ou presque) qui peuvent intéresser le wargamer, même s'il ne s'agit pas souvent à proprement parler de wargames. Gageons d'ailleurs que cela finira par arriver. A quand nos bons vieux P500 transformés en campagne Kickstarter?

http://fr.ulule.com/pitchn-dunkv2/Personnellement le seul projet que je soutiens actuellement n'est pas du tout un jeu d'histoire mais la deuxième édition de Pitch'n Dunk, très sympathique jeu de basket que j'ai adoré joué mais qui est quasiment introuvable du fait d'une édition plus que limitée. Voilà donc une excellente opportunité d'acquérir cette excellente simulation sportive!
Comme quoi on trouve de tout par crowdfunding!

Arnaud

jeudi 29 janvier 2015

Les wargames qui rentrent


Entre le manque de temps et de joueurs pour les pratiquer et l'appétit venant en jouant, finalement peu de nouveaux wargames ont rejoint mes étagères ces derniers temps.  

Même si cela fait plusieurs mois que je l'ai reçu, je n'ai toujours pas pu jouer à ce A Victory Denied (voir les raisons sus-nommées). Je n'ai pour le moment joué qu'à A Victory Complete utilisant ce système. Partie que j'ai trouvé vraiment passionnante (bien qu'incomplète) et un système que j'ai trouvé aussi simple qu'intéressant. Bref vivement que je sorte la boite des étagères!

Bon ok ce n'est pas très très historique et c'est à peine du wargame. Bon en fait si, c'est du wargame mais fort léger. On verra bien si la simplicité et le côté fantasy me feront apprécier ce jeu à blocs (puisqu'il faut connaitre dimicatio depuis 15 jours pour ne pas savoir que je ne suis pas fan des jeux à blocs!). Comme il existe des scenarii en solo je vais aller essayer ça rapidement. La seconde étape sera de trouver un joueur partant pour ce type de jeu hybride (et qui n'habite pas sur une autre planète...)

Et on continue avec du pas vraiment wargame et pas historique du tout. Cherchant toujours un titre de la série State of Siege de VPG qui arriverait à faire de l'ombre à mon Empires in America préféré, j'ai opté pour ce Dawn of the Zeds suite à de nombreux retours positifs et à un matériel devenu vraiment très sympa avec cette seconde édition (mais pas la prix!). J'ai été assez surpris par la lourdeur des règles mais on s'aperçoit en jouant que ce n'est finalement pas si compliqué et que les règles sont peut-être pas super optimisées. Reste un jeu pour le moment impossible à gagner. Je me dis qu'on doit pouvoir gagner sur un énorme coup de chance, ce qui m'embête un peu. Connaissant ces jeux je sais qu'il faut y retourner souvent pour y parvenir.

Ah bah voilà du jeu historique! Sauf qu'ici on est bien loin d'un wargame et complètement dans un jeu de plateau sur fond historique. Ceci dit bien entendu cela ne me pose aucun problème. Encore un jeu que j'ai depuis quelques temps mais que je n'ai pas eu l'occasion de sortir (en même temps les possibilités furent rares). On m'a susurré plusieurs fois que le deuxième jeu de la série, 1775: Rebellion, lui est supérieur mais je me contenterai de ce que j'ai. 

Dernier arrivé dans la ludothèque voilà un jeu... à blocs (et oui!) qui me donne d'assez grands espoirs. J'ai pu faire 4 tours en solo pour découvrir le système et j'ai trouvé ça tout à fait enthousiasmant. C'est radicalement épuré et simple, avec 4 pages de règles. Certains aiment à dire que ce jeu est ce que No Retreat! aurait dû être. C'est vrai qu'on retrouve une échelle sensiblement similaire mais No Retreat! est radicalement plus complexe et exigeant, donc différent. J'attends avec une grande impatience ma première partie pour confirmer ou pas ce premier sentiment. A noter que Holdfast est destiné à être une série. Sont déjà prévues la bataille des Ardennes et la guerre de Corée, prochain titre qui devrait chercher son financement sur Kickstarter.

lundi 26 janvier 2015

2 heures pour la 2ème Guerre Mondiale


Pas que je sois nécessairement un grand fan de ce type de jeu de plateau historique "à la Risk" mais je trouve que les productions Asyncron méritent que l'on parle d'elles.
La 2éme Guerre Mondiale en moins de 2 heures: voilà comment est vendu ce jeu, Quartermaster. Le jeu est en fait une version française de Quartermaster General de l'éditeur (inconnu) Griggling Games.
Le système tourne autour d'actions délivrées par des cartes: construction d'armées et de flottes, batailles terrestres et navales, évènements et ripostes.Chaque tour de joueur consiste en la pose d'une seule carte en jeu, on ne devrait pas trop attendre son tour! Tout est joué avec les cartes, le jeu ne comporte pas de dés.

Personnellement je ne pense pas être client mais il reste néanmoins que ce type de jeu permet d'initier des non-joueurs aux jeux de plateau et dans ce cas de préférence avec un fond historique, ce qui est déjà pas mal. Et ce jusqu'à 6 joueurs, ce qui encore mieux!

Si je vous glisse un mot sur ce jeu c'est aussi parce qu'Asyncron est actuellement en train de lever les fonds en financement participatif via la plateforme Ulule. Je vous laisse juger.


Arnaud

lundi 5 janvier 2015

Les envies belliludiques de 2015


Une nouvelle année de jeux et de parties. Quand on dit souhaiter ça il faut avouer qu'on ne dit pas grand chose! Alors quels sont les jeux dans le viseur? Tour d'horizon des sorties suivies pour l'année à venir.

En tout premier beaucoup d'espoirs dans cette adaptation du Combat Commander de GMT Games à la Première Guerre Mondiale qui sortira chez nos Français d'Hexasim. Beaucoup de curiosité aussi puisque je me demande vraiment ce que peut donner un système tactique adapté à ce conflit. Il permettra peut-être aussi de rappeler que la Grande Guerre fut aussi une guerre de mouvement en de très nombreuses occasions.
Le matériel de jeu ressemble beaucoup à celui de son grand frère, cartes et pions, sauf l'excellente nouvelle: des cartes qui semble-t-il vont être absolument magnifiques: autant dire une énorme différence avec celles de GMT, comme d'habitude fonctionnelles... mais pas belles.





A noter l'ajout de cartes "stratégiques", nous verrons bien leur utilisation.

En tout cas le jeu est déjà acheté me concernant!


Deuxième vraie attente (mais je doute que ce soit pour 2015, malheureusement), Time of Crisis chez GMT Games, toujours en P500 et tristement seulement à 335 précos. A la limite du jeu de plateau et du wargame je pense vraiment que ce jeu sera un bon équilibre historicité/ludicité, comme je les aime. Le blog Inside GMT propose déjà deux entrées sur le design de ce jeu, à lire ici.

Finalement je me dis qu'à la limite ce jeu pourrait très bien sortir chez un autre éditeur, plus plateau (et on aurait du coup peut-être un matériel à la hauteur des standards plateau).


 Restons chez GMT Games avec ce U.S. Civil War de Mark Simonitch. L'ensemble de la guerre civile américaine sera donc couverte par ce "nouveau" jeu. "Nouveau" car Simonitch lui-même annonce qu'il sera complètement influencé par For The People de Mark Herman et The Civil War de Eric Lee Smith. Comme en plus GMT va encore recycler les graphismes de ses anciens jeux, une carte fonctionnelle... c'est du Simonitch, et le pions carrément repris de For The People, j'avoue que ça calme l'envie de s'enflammer pour ce titre. Reste que jusqu'à maintenant Simonitch a su prouver que ses systèmes fonctionnent très bien et font souvent de très bons jeux. Une envie en demi-teinte donc mais un jeu que je vais forcément suivre, même si je ne vais pas me jeter dessus comme pour les deux premiers, histoire, également, de laisser les autres effacer les affres habituelles de problèmes de règles en attendant une probable v2 des règles (même si Simonitch est clairement l'un des auteurs de jeu les plus sérieux de l'écurie sur ce point).



Une grosse curiosité sur ce jeu à venir chez Legion Wargames: Maori Wars, New Zealand 1845-1872. Le thème est totalement original et dépaysant. J'avoue ne pas connaitre grand chose de ce conflit de l'autre bout du monde, ce qui dans ce cas,  me donner un argument supplémentaire pour m'y intéresser.
Et puis des guerriers tatoués contre des Britanniques... comment résister?




 


Déjà sortis mais j'aimerais bien pouvoir tâter de ces jeux de la série War Stories.
Du block games qui n'en est pas (les pions sont juste remplacés par des blocs). Le système a l'air sympathique, j'avoue être tenté.
Reste que le prix est prohibitif, surtout pour un jeu que je n'ai pas encore pu essayer.





Ça commence à faire une longue attente depuis son annonce mais je continue à garder un œil sur ce Bloody Crossroads prévu chez Academy Games. Trois boites pour rejouer la bataille de Gettysburg, avec le système de scénarii appelé firefights dans la série Conflict of Heroes avec qui ce jeu devrait avoir d'autres points communs.
Aux dernières nouvelles (qui ont 6 mois tout de même), la conception du jeu suivrait bien son petit chemin.
Espérons maintenant voir sa sortie sous peu.


Je peux ajouter à ces nouveautés à venir quelques rééditions que j'attends pour certains avec tout autant d'enthousiasme. Commençons, comme tous les ans depuis 4 ans..., par Pax Romana chez GMT Games. Rien que pour le plaisir je remets le nouveau design des cartes que je trouve excellent! Dommage, à bien relire la description du matériel de la réédition, seules les cartes sont remaniées. Dommage, GMT aurait (enfin) pu briller en refaisant couverture, carte et pions au même niveau graphique!

Autre forte attente, la réédition de A Victory Lost annoncée par MMP et à moindre mesure leur Warriors of God. J'aurai aussi un œil sur les deux prochains jeux de la série COIN, le premier sur la guerre des Gaules, l'autre sur la guerre d'indépendance américaine qui pourraient être mes premières tentatives sur cette série qui pour le moment ne m'excite pas du tout.

En route donc pour 2015!

Arnaud