lundi 17 mars 2014

Histoire & Civilisations: à suivre



"Faire revivre le passé et aider à la compréhension du monde, voilà l'immense ambition de cette remarquable collection". Ambitieux? Ça c'est certain. Prétentieux? Et bien à la lecture de la première partie du volume 7 sur la Grèce classique, je dirai pas du tout. 

Le Monde édite donc cette encyclopédie de National Geographic dans la langue de Molière. Prévue en 30 volumes, les 8 premiers sont déjà parus. N'ayant pas pris le temps de trainer mes baskets en point presse depuis un bon moment, je n'ai découvert cette collection qu'avec ce n°7. Déjà ce qui interpelle (forcément) c'est de voir parmi les revues et magazines un beau volume, relié et bien épais (150 pages) pour la très modique somme de 9,99€! 

Évidemment en voyant ça je me dis que le contenu va être bien léger: on ne va tout de même pas cumuler bel objet, prix modique et contenu de qualité! Concernant l'objet c'est du bel ouvrage, papier glacé épais, photos dignes de la réputation de National Geographic, mise en page sobre et claire. Concernant le contenu je ne peux juger que sur cette première partie terminée et présentant la montée du sentiment démocratique en Grèce (et bien sûr tout particulièrement à Athènes) et ses institutions. Et bien on peut dire que le texte est à la hauteur de l'écrin! L'analyse est pertinente, le texte agréable à lire, bref on apprend sans s'ennuyer. Bien qu'à visée plutôt généraliste, la profondeur du texte devrait intéresser un très large public. 

Je viens de me procurer le n°8 sur le déclin d'Athènes que je viens juste de compulser rapidement et je pense vraiment que la qualité reste au rendez-vous. Avec un prochain numéro qui va obligatoirement finir sur mes étagères (l'empire d'Alexandre... on ne se refait pas!), je pense continuer la collection un moment. Je conseille donc vivement, et vu le prix, le risque est faible.

Arnaud

4 commentaires:

Anonyme a dit…

Hello les petits gars de dimicatio, ça va bien, c' est Didier, de SPQR-FIGS...

j' avais une question pour vous, ayant posté sur strategikon, mais hélas, peu de réponse...
il existe dans le système des GBOH
des unités en simple hexagone, de type HO et PH, comment sont elles
intégrées dans le jeu, sur quelle colonne de la table de combats sont elles gérées, et peuvent elles être commandables en ordres de lignes, ou autres, avec des unités en doubles hexagones,
type PH et/ou HIHO...???

merci de me répondre...

salutations ludiques...

Didier

Arnaud Moyon a dit…

Salut Didier!
Waow c'est super technique! Il faudrait que je me replonge là-dedans mais il est sûr que:
- les PH ont leur propre colonne
- les HO sont des Hi donc utilisent cette colonne
Pour les ordres de lignes là il faudrait que je repratique plus assidument mais il me semble qu'elles obéissent aux même règles à ce niveau là...

david hoizay a dit…

merci Arnaud pour m'avoir fait découvrir cette collection ! j'ai pris "l'empire d'Alexandre" et " la république romaine" très bon et beau livres ! Quelques anciens numéros devrais m'intéresser ,ainsi que certains par la suite !! a suivre de prêt en effet ! ;-)
David

Philippe a dit…

Cher Arnaud,
je t'avais parlé de cette collection, et je trouve moi aussi que le texte est bien meilleur que ce que l'on pourrait croire. On trouve des cartes bien faites, des listes généalogiques utiles, des réflexions qui sortent de l'événementiel sans le négliger, bref c'est très bon ! J'avoue que le logo "National Geographic" me faisait plutôt attendre de belles photos et un texte assez moyen, mais en fait c'est une série de très bonne qualité.
J'ai tous les numéros depuis le premier (les deux volumes sur la Mésopotamie me semblent très bons aussi), puisque j'ai commandé ensuite les exemplaires sur l'Egypte qui me manquaient. En revanche, aller jusqu'au XXe siècle ne me plaît pas. Je pense m'arrêter à la fin de l'Antiquité, pour obtenir quelque chose d'homogène.
Autre remarque : on est dans l'approche européano-centrée classique, c'est à dire que l'on a un nombre de volumes proportionnel à l'intérêt moyen que les Occidentaux ont sur la question, et rien sur l'Afrique, la Chine ou l'Inde de l'Antiquité. C'est donc nettement incomplet, mais adapté à la culture dans laquelle nous vivons.