mardi 25 mai 2010

Ma copine, mes wargames, mon bonheur...


Petite anecdote. Ce week-end je me trouvais avec ma douce pour une journée shopping en amoureux à Lausanne. Voilà que l'on passe devant le magasin de l'un de mes fournisseurs habituels, qui ne vend que du GMT. Je veux vite y faire un saut, dans l'espoire de me faire un petit plaisir, ma copine regardant pour des soins capillaires pendant ce temps-là chez le coiffeur d'à côté. Elle me laisse 10 minutes, qui passent très vites devant des boîtes de jeux (mais ça, vous le savez sans doute). J'ai à peine pu prendre et toucher toutes les boîtes sur les étagères que voilà ma tendre qui réapparaît. Zut, un peu tôt, car je n'avais pas encore fait mon choix et que j'étais encore en train de discuter des nouveautés avec le vendeur. Je tenais notamment entre les mains Sea of Glory et PQ 17. Mon coeur balançait. Et bien, vous savez ce qu'elle a fait ma copine ?

Elle a pris une des boîtes dans ses mains et m'a dit: je t'offre celle-ci tu n'as qu'à t'acheter l'autre. Et oui les gars, cette copine-là c'est la mienne à moi et c'est la femme de ma vie je vous dis !

4 commentaires:

Anonyme a dit…

A toutes les femmes de wargame, laissez vos hommes jouer, c'est ce temps là qu'ils ne passent pas dans les bars :-)

Vous comprenez désormais pourquoi je lui achète des jeux ;.)

je t'aime chéri!!!

Bir Hacheim a dit…

J'imagine que la réciproque est vraie et que tu lui fais plein de cadeaux...
;-)

Arnaud a dit…

Par contre le tienne de femme tellement elle est riche que tellement elle est suisse et tellement elle te fait de beaux cadeaux, je suis sûr qu'elle n'y joue pas ELLE a tes jeux :):):)

Justin Brodard a dit…

Alors oui, je lui fais plein de beaux cadeaux. Si elle joue à mes jeux ? En fait, on a déjà joué ensemble à Mémoir'44 et Conquest of Paradise, ainsi que Risk. Mais pour ce dernier j'ai tendance à m'y refuser, car elle gagne toujours. Enfin, et j'allais l'oublier, on joue à la guerre des prix... Hôtel et le Monopoly. Et là aussi, elle est imbattable