samedi 19 février 2011

Dimicatio fête son anniversaire !


Dimicatio fête aujourd’hui un an d’existence ! Merci à vous fidèles lecteurs.

Petit aperçu chronologique des moments phares de cette année écoulée :

- 19 février 2010 : Dimicatio revenait après une année d’absence. A l’origine, le blog s’orientait plutôt vers les jeux antiques.

- avril 2010 : Achat d’un appareil photo spécialement pour agrémenter le blog d’images. Les premières tentatives photographiques se font sur Chandragupta (GMT) et Warhammer 40k.

- juin-juillet 2010 : Difficile de garder un rythme convenable pour la publication de billets ; le nombre de visites est en légère baisse. Je sais à ce moment là qu’il faut modifier quelque chose dans le concept du blog pour y apporter un nouvel élan.

- 18 août 2010 : Une date clé : aTomm et Dimicatio s’associent. C’est le début d’un partenariat très fructueux et motivant dont je remercie Arnaud. L’intégralité du contenu d’aTomm est transférée sur Dimicatio. Durant cette période, le style graphique du blog varie souvent.

- septembre-octobre 2010 : Les postes se multiplient. Avec Arnaud nous consacrons beaucoup d’énergie pour faire vivre le blog et pour accorder nos violons.

- 10 novembre 2010 : Après de multiples tergiversations, Dimicatio se dote d'un style propre. Le corps du texte est désormais rédigé avec la police « courrier new ». Le mois de novembre connaît la meilleure influence mensuelle de l’année.

- décembre-janvier 2010 : Dimicatio trouve son rythme de publication. Le thème de l’antiquité demeure toujours présent mais n’a plus l’exclusivité.

- 10 février 2010 : Première fois que le blog connaît plus de cent visiteurs en un jour suite à un article d’Arnaud sur le jeu Labyrinth (GMT).

Pour l'avenir, j’espère que vous continuerez d’avoir autant de plaisir à nous lire que nous en avons de faire vivre et évoluer notre blog. N’hésitez pas à nous faire part de vos remarques et suggestions.

Champagne !

Justin

2 commentaires:

aTomm a dit…

Bon anniversaire cher blog :)

Pascal a dit…

Bonne continuation à votre, efficace, duo.
Pourvu que ça dure ici et ailleurs, le wargame plateau en a bien besoin.
Bons jeux !